FR / UK

L'anniversaire Vaiana

Que je vous explique. J’ai une fille de 8 ans. Moana. Elle est super. Curieuse. Téméraire, Volontaire. Tout ça. Elle a une passion pour les femmes fortes. A commencer par moi. Bon, s’identifier à moi c’est bien mais de temps en temps elle a besoin d’exotisme et elle bascule. Il y a eu Frida, il y aura certainement Simone et Marguerite, mais pour l’instant c’est Vaïana.
4 0 Écrit par Dorothée

COMPTE À REBOURS

J-25 – Donc pour ses 9 ans, nous allons faire une fête Vaïana. Première chose à faire : regarder Vaïana.

J-25 – Toujours - Je suis emballée. C’est pas Miyazaki. C’est pas Wes Anderson. Mais c’est bien. Qu’est-ce que c’est bien. Tout, je veux dire. Et puis maintenant, j’ai une grosse envie de tropique, de chaleur, de vivre en pagne sur la plage, de me nourrir de jus et de noix de coco. Au point que j’hésite entre organiser mes vacances et organiser l’anniversaire de Moana.

J-25 – Plus tard – La raison a pris le dessus. (Elle et moi, nous n’avons pas été élevées de la même manière…). Dressons la liste des invités. Ok, ils seront 10. 8 filles et 2 garçons. En terme de parité, il y a eu bascule. 

J-23 – On se lance dans la confection des cartons. On fait des fleurs d’hibiscus en carton. C’est juste dingo tellement c’est beau ! 

J-21 – Moana distribue tous ses cartons. (Je crois qu’elle se prend pour Vaïana : elle se sent responsable de toutes les missions qui lui sont confiées.)

J-17 – C’est le moment de faire le point sur les activités. La bonne nouvelle, c’est que j’ai déjà bien défriché le sujet. Et que si vous faites tout ce que j’ai l’intention de faire, vous devriez en avoir presque trop.

J-15 – C’est le bon timing pour passer les commandes de ce qui doit être commandé en ligne. D’un côté : vaisselle, déco, accessoires pour atelierscadeaux et de l’autre : le sable et la mer ! Et ouais ! 

J-10 – J’ai décidé de m’habiller en Maui. Je sais c’est dingue et je n’ai pas franchement le physique. Mais je l’aime bien. Déjà il se prend pour une star, une idole et puis il dit cette phrase « c’est moi le plus beau, c’est moi le plus fort » et ça, ça me touche. Et puis, aussi dingue que ça puisse paraître, Maui pour moi c’est un mélange entre Johnny et Bruce Willis. Bruce parce qu’il doit sauver le monde et qu’il a des muscles. Et Johnny, bah parce que comme Johnny, il a été rejeté par les hommes et qu’il est devenu une légende en leur donnant ce qu’ils voulaient entendre ! Je suis la reine des correspondances…

J-7 – Préparation de la playlist… 

J- 6 – J’ai reçu mes commandes. Je commence à monter mes pompons et fleurs en papier. En une semaine, je devrais en venir à bout facilement. Oui car cela va sans dire, j’ai annulé tous mes dîners. Je dors, je mange et je vis Vaïana. Je prépare les voiles de mes bateaux.

J-1 – C’est parti. C’est le moment que j’attends et redoute depuis deux semaines. La mise en place de la déco. Pour l’occas, j’ai posé une journée… J’ai une grande pièce qui fait office de salon et salle à manger. Je commence par les séparer en faisant un mur de fleurs/pompons/papier crépon/rideau de mylar/guirlande pastilles. C’est CANON ! Ensuite, j’accroche sur le mur du fond un poster géant de la mer (pas un poster de la Bretagne, c’est les Caraïbes). Je monte sur un des angles du poster une déco ballons/feuillage tropical. C’est STUPEFIANT ! Et enfin, (je sais je suis un peu mégalo mais bon je ne serai Maui qu’une fois) je recouvre mon tapis d’une grande bâche en plastique et je la recouvre de sable (sur lequel j’installe ma table de salle à manger) !!!! Vous le visualisez le goûter les pieds dans le sable ?!!! J’installe un pagne à ma table de salle à manger.

J-1 – En fin de journée – Ma déco est folle. Je suis en auto-congratulation. En auto-satisfaction. En auto-tout. Je vais faire les courses. J’achète des boudoirs, des barquettes, des piques à brochettes, des ananas, une pastèque, des melons, des noix de coco, des mangues, des grandes feuilles de bananier, des clémentines. C’est beau la mondialisation. On trouve tout type de fruit à tout moment de l’année.

J-1 – Le soir dans ma cuisine – Je me lance dans la confection des gâteaux. Je fais de la pâte à sablés verte. Et un gâteau au yaourt tout simple. Je le fais cuire dans un moule rond et haut. Je vais me coucher, je vais regarder Koh Lanta histoire de rester dans l’ambiance.

télécharger le Rétro-planning

LE JOUR J

9h00 – Le soleil me chatouille le visage. J’avais oublié de tirer mes rideaux. 

9h05 – Moana est en maillot de bain sur le pied de guerre. Je lui demande de customiser les pochettes surprise avant de les remplir. Puis, je lui demande de faire des piles de bonbons, une pile de surprises (un collier hawaïen, une fleur tropicale, une étoile de mer, une balle rebondissante...). Puis elle remplit et ferme.

9H10 - Pendant qu’elle gère les pochettes, je dresse la table. J’installe les sets de table, les feuilles de bananier, les fleurs, les coquillages, les gobelets et assiettes. Je fais une pyramide de galets (que j’ai ramassé en Normandie il y à 10 jours) et je demande à Moana de la surmonter d’un beau coquillage. 

9h30 – je découpe les fruits, je remplis les barquettes surmontées de voiles de bonbons requin, tortue, coquillage et dragibus bleus (j’ai mangé tous les autres). Je fais des crabes avec des clémentines, de la pâte à sucre et des yeux en sucre ! Je démoule mon gâteau. Je le recouvre de pâte à sucre bleue et je pose dessus mon bateau boudoir ! J’ouvre mes noix de coco, je leur colle des pailles. J’installe la feuille géante pour ma fresque. 

10h30 – Bon bah, on est pas loin d’être prête !! Il reste à préparer les ateliers, les colliers de fleur, les pagnes…

11h – Je vais me tatouer !

12h – Je m’habille (je me recouvre d’une combi intégrale, j‘assume pas tout à fait le all-over tatouage) et on va se faire une terrasse : lecture du Elle, horoscope du Parisien, dej. Je suis en phase. On me prédit de la chaleur et du bonheur. L’horoscope du Parisien c’est un peu le présupposé de départ d’une bonne journée. 

13h – On rentre. Il faut s’habiller. Moana est Vaïana. Cela va sans dire. Et moi, bon bah je suis moi en Maui. Mais bon comme je suis une femme, j’ai un bustier de tahitienne. Quand-même, faut pas déconner. Et puis comme je suis moi, je me colle une couronne de fleurs sur la tête !

15h – Ça sonne. Je lance la musique (tribale et séraphique à la fois). Ils sont tous là. Je fais faire le tour du proprio aux parents ébahis. J’ai quand-même pas bossé pour rien, il n’est pas question que l’un d’entre eux ne voit pas mon œuvre.

15h05 – J’installe les enfants en face de l’océan. Ils sont bouche-bée. On se fait un trip contemplatif.

15h07 – Je leur raconte l’histoire de Vaïana à ma façon. Je leur rappelle que je suis Maui et qu’ « on ne parle pas mal a un demi dieu ». C’est pas moi qui le dit, c’est Maui himself.  Que Vaïana n’est pas une simple histoire, que c’est un mythe et qu’un mythe est une une métaphore. Que cette métaphore se transforme en métamorphose et qu’elle fait office de rite initiatique pour Vaïana et Maui.

15h09 – Je vous perds ? Bon c’est pas tout ça les petits poulets, on a pas le temps de traîner, on a un cœur à restituer et on a 3 heures, pas une minute de plus. Je vais vous donner de quoi réaliser un collier et une couronne de fleurs. Je vous explique ! 

15h25 – C’est super beau. Avant de les porter j’ai pour vous des pagnes. Je vous laisse vous changer. Lorsque vous êtes habillés, vous pouvez mettre vos couronnes et colliers. Vous êtes magnifiques.

15h35 – J’aimerais maintenant que vous vous asseyiez en file indienne et que vous tatouiez les uns les autres ! Je mets à côté de chacun d’entre vous un petit bol, une petite serviette et des tatouages !

15h45 – Nous allons apprendre une chorégraphie tahitienne. 

16h00 – C’est parfait. Je fais une petite vidéo pour immortaliser ce moment ! 

16h05 – Je vais vous donner de la pâte à sablé verte et je vais vous demander de réaliser le cœur de Te-Fiti ! 

16h20 – Ils sont super ces cœurs. On va les faire cuire ! Et pour les faire cuire, il faut passer de l’autre côté ! Je propose qu’on y aille en dansant et qu’on aille goûter ! Un goûter les pieds dans le sable, c’est pas le bonheur !!!

16H40 – Gardez vos noix de coco. Nous allons les transformer en Kakamora et évidemment vous pourrez les rapporter chez vous ! 

17h00 – J’ai bien pensé à vous installer un aquarium géant mais je n’ai pas réussi. Je vous propose de faire une partie du jeu auquel vous jouiez quand vous étiez petit : les petits poissons ! 

17h10 – Et maintenant une partie de Air/Terre/Mer !

17h15 – Nous allons faire une fresque. Mais attention, je ne veux pas une simple fresque, je veux qu’on puisse imaginer que vous allez la transformer en voile de bateau. Voici des tampons, des pochoirs, des pinceaux, de la peinture… 

17h40 – Et maintenant statues musicales avec les métamorphoses de Maui ! Lorsque j’éteins la musique, transformez-vous en aigle, en requin, en poulet, en renne…

17h50 – On se fait une petite danse brésilienne ? C’est un peu comme la danse tahitienne mais sous un balai !

17h55 – Vous n’avez pas démérité ? Et si on ouvrait les cadeaux ?

18h00 –  Mettez-vous à la queue-leu-leu et allez récupérer vos cœurs de Te-Fiti, vos noix de coco Kakamora et vos pochettes surprise ! 

18h05 – Je propose aux parents une noix de coco cocktail !

18H15 – Tous mes amis arrivent. Je les ai conviés à une petite fête Hawaï. Pas question de gâcher tout ce sable !

télécharger la to do list

Télécharger la liste de jeux

À lire également

Remonter vers le haut
Remonter vers le haut